CFM se dit la radio locale Nord Midi Pyrénées (Aveyron et Lot et Garonne) et on y retrouve l’accent du Sud-Ouest. Étant une radio locale, elle reprend pas mal d’actualités du coin ; le fablab de Rodez, intitulé RUTECH en a profité pour faire une émission technologique bimensuelle d’une heure définie de la façon suivante :

Tout savoir tout apprendre sur les nouvelles technologies, les réseaux sociaux, les matériels et les petites et grandes infos pour mieux se débrouiller avec son Mac ou son Pc. Alexis, Guilhem et Thibault tiennent la souris. Une émission en partenariat avec la Cyberbase de la Mjc de Rodez.

Contrairement à l’Écho des Gnous dont elle serait la plus proche cousine en termes de format, de moyens et de diffusion, l’angle d’attaque n’est pas le monde du libre mais plus la technologie et l’apprentissage à faire soi-même. Le côté technophile peut d’ailleurs parfois masquer les pertes de libertés, de vie privée ou de données personnelles mais parmi les intervenants (notamment la participation d’un membre du GUL local, l’ARU2L), le côté libre et respect de la vie privée sont abordés. De plus, dans les fablabs, les formats ouverts et la bidouillabilité sont généralement privilégiés.

Il arrive régulièrement que les jeunes qui fréquentent le fablab viennent présenter des projets ou des actus dans le cadre de stages radiophoniques.
L’ambiance est détendue, sans prise de tête, les sujets sont très abordables et ne rentrent jamais dans la technique pour rester compréhensibles au plus grand nombre.
Comme c’est souvent le cas en format radio, l’émission est entrecoupée de pauses musicales tirée de la playlist plutôt rock de la station.

Un des seuls reproches qu’on peut lui faire, mais qui n’est pas lié à l’émission, est que les podcasts de l’antenne de Rodez sont compressés en 64 kbit/s, ce qui pique un peu aux oreilles surtout pour les morceaux de musique.
Mis à part ça, c’est une émission bien intéressante pour avoir un aperçu des actus techno pour les makers en herbe. Et pour mettre ça dans les flux de son agrégateur de podcast, c’est ici.