À ce jour 5 épisodes au compteur, pourquoi ne pas en avoir parlé plus tôt ?
Eh bien, parce qu’avant de présenter en détail un podcast, je veux être sûr qu’il ne s’arrêtera pas au deuxième épisode (ça c’est bon), mais aussi parce que j’aime bien avoir une idée précise de son identité, ce qui nécessite aussi au moins trois épisodes, et enfin, parce qu’il faut qu’il y ait une certaine maturité et stabilité afin de ne pas recommander quelque chose qui ne sait pas trop dans quelle direction il va et sous quelle forme, ou avec des problèmes techniques récurrents qui pourraient rebuter un poditeur peu indulgent. Mais après un début un peu chaotique, ça commence à prendre forme.

Le concept de départ est relativement simple : des utilisateurs de GNU/Linux pour leur utilisation familiale (des papas manchots) discutent de leurs expériences, de quelques actus et de leurs avis sur des logiciels libres qu’ils utilisent. Apéro, pour un clin d’œil à mi-chemin entre feu-Parole de Tux et l’Apéro du Captain, et surtout la bonne humeur de discuter sans se prendre au sérieux autour d’une bière... ou d’une eau plate pour les plus sobres.

Initié par Donkluivert qui avait déjà sévi dans feu-Parole de Tux et dans BlogueLinux en tant qu’invité et surtout en tant que pilier de feu-NipSource, celui-ci a pour but principal de partager sa passion du podcast en produisant quelque chose qui se veut détendu et abordable aux débutants ou utilisateurs peu avancés. L’autre membre fondateur du podcast est John Gecko, le roi de la claquette, qui aime à raconter ses expériences plus ou moins réussies avec les jeux Linux sur Steam et partage ses découvertes sur la ligne de commande.

Plusieurs épisodes ont rencontré des problèmes de son qui ont malgré tout été corrigés au mieux notamment grâce à l’aide de Patrick de BlogueLinux.ca qui les a pris sous son aile pour les héberger. Lorsque l’oiseau pourra quitter le nid, ce sera bien qu’il devienne indépendant car la cible de ce podcast est nettement moins expérimentée que ceux qui écoutent avec passion nos canadiens préférés, même si l’écoute des deux n’est pas antinomique.

Pour les épisodes 3 et 4, Morgan, du podcast Alpinux, a participé et donné une autre dimension aux émissions en parlant de tous les sujets qui l’intéresse. Il est probable qu’il y participe régulièrement et que d’autres invités viennent partager leurs expériences et leur apéro.

Le format semble s’être stabilisé autour de 2h avec une fréquence mensuelle. Tous les avis sont les bienvenus et l’équipe tient compte des remarques des auditeurs en lisant les commentaires. Alors, pour tous les manchots, papa ou pas, qui aiment entendre parler de logiciels libres et veulent ajouter un flux dans les podcasts qu’ils écoutent, c’est par ici !