Une des raisons pour lesquelles Ubuntu ne va pas dans le bon sens

Un petit post pour partager une réflexion qui m’est venue à l’écoute d’une interview d’Arpinux, le créateur de la distribution Livarp sur Parole de Tux

Au cours de l’interview, il nous décrit que comme beaucoup (comme je l’ai écrit précédemment), Ubuntu a été le point d’entrée dans le monde du libre. Pourtant, cette distribution étant basée sur le mode capitaliste, elle ne va pas dans le sens du libre où tout doit être fait pour que chaque utilisateur trouve les outils dont il a besoin et que cela se fasse sans contrepartie. Arpinux a également regretté que les grosses distributions ont tendance à s’uniformiser sur quelques gros environnements (Gnome et KDE) et délaissent les autres outils.

De là m’est venu le principal reproche que je fais à Ubuntu. Bien sûr, les derniers remous sur Amazon, Mir et autres me confirment que cette distribution n’est plus dans le sens du libre mais principalement, elle essaie de nous faire utiliser des outils que nous n’avons pas choisi, elle veut modifier nos comportements en se basant sur l’internet mobile avec Unity et à chaque changement de version, c’est une petite chose en plus (bientôt Chrome à la place de Firefox ?)

Ce n’est pas aux développeurs ou aux responsables de distro de choisir comment les utilisateurs doivent faire et dans ce sens Gnome est un peu sur la même pente (même si le mode classic de la 3.8 semble être un retour pour ne pas perdre tous les utilisateurs).

Le libre, c’est chaque utilisateur qui trouve ce qui lui convient. Les plus avancés ne vont de toute façon pas hésiter à développer ce qui leur conviendrait mieux.
N’oubliez pas de faire savoir aux nouveaux arrivants que si un truc le gène, il doit le virer et trouver les outils qui correspondent à ses besoins.

Haut de page